7 signes qui montrent que tu es fait pour l’entrepreneuriat

Hello ! 🌿

Aujourd’hui on parle entrepreneuriat ! 🥳 Je parlais récemment avec une personne avec qui je travaille de ses différentes idées pour développer son business. Elle me disait qu’elle avait toujours beaucoup d’idées. Et je lui ai répondu que c’était le plus important, qu’on ne décide pas de se mettre à son compte si on ne sait pas quoi faire et que la seule motivation est d’être son propre patron.

Quand tu te lances dans l’entrepreneuriat, sache que tu es seul. Autant qu’on se le dise, il y a souvent beaucoup de personnes qui vont te mettre en garde, qui vont saluer ton courage mais qui ne pourront pas t’aider si tu rencontres des soucis dans la gestion de ton entreprise. Il faut être prêt à ça, avoir les épaules solides car il y a des jours avec et des jours sans. Comme dans tous les métiers tu me diras mais quand tu es freelance, tu es seul et tu dépends de ton travail à 100%. 👩🏻‍💻

ordinateur apple macbook posé sur un bureau

C’est une expérience incroyable d’être à son compte, de pouvoir tout gérer : son tarif, ses heures de travail, sa clientèle, son lieu de travail… Personnellement je m’épanouie complètement dans cette organisation qui est la mienne. 💡Me mettre à mon compte est la deuxième meilleure décision que j’ai prise dans ma vie pour le moment. La première étant la création de ce blog. Mon activité est encore toute jeune mais j’ai l’impression d’être enfin là où je dois être, d’être sur le bon chemin. entrepreneuriat

Peut-être que toi aussi tu en as envie, être ton propre patron ? Mais l’envie ne suffit pas, il faut y croire et parfois convaincre de la viabilité de son projet. Aujourd’hui, je te partage 5 signes qui montrent que tu es fait pour entreprendre. 5 choses qui peuvent te permettre de prendre une décision sur le chemin que tu veux prendre pour les semaines ou les mois à venir. entrepreneuriat

Tu as des TONNES d’idées de business 😎

Si tu fais partie de ces gens qui ont des tas d’idées, c’est super ! Il vaut mieux en avoir 50 que 0, tu pourras forcément trouver ton bonheur dans l’une d’entre elles. Il faut être réaliste et savoir jauger si l’idée est bonne et si elle peut déboucher sur une création d’entreprise. On ne décide pas en une journée de créer un business, ça se fait sur des semaines, des mois voir parfois des années. Il faut que l’idée murisse, peser le pour et le contre, faire une étude de marché, évaluer les dépenses. Tous ces critères sont importants et tu vas vite te rendre compte de ce qui est faisable ou non. 😉

Tu n’aimes pas être dirigé, tu es autonome 👩🏼‍💻

Pendant longtemps, je pensais que c’était moi le problème (et peut-être que c’est le cas, après tout). J’aime faire à ma manière, je suis quelqu’un d’assez têtue quand je veux. En vieillissant, je m’adoucis un peu, promis ! J’ai eu une assez mauvais expérience dans un job en Community Management, on m’a pris pour une assistante plus qu’une CM et j’ai détesté ça. Le genre d’assistante à amener le café, faire la vaisselle et prendre les rendez-vous. L’horreur pour moi qui ne venait pas du tout pour ça !  Ça m’a dégoûté et je me suis dit : plus jamais ! Deux mois plus tard et après mûres réflexions, je me suis mise à mon compte. Finalement, je remercie ce job qui a, en quelque sorte, tiré la sonnette d’alarme. 😅

Tu prends du plaisir à apprendre, tu es passioné 💡

Je te le dis tout le temps : sans passion tu n’iras nul part. En ce qui me concerne, le début de l’entrepreneuriat, ça été ce blog, sur lequel je partage des articles qualitatifs et gratuits. J’adore écrire, partager, conseiller. Quand j’ai débuté mon activité de Community Manager freelance et que tout s’est concrétisé, je me suis sentie à ma place car finalement, ce n’était que le prolongement de ce que je faisais déjà.

Comme je te le disais dans mon article Faire de sa passion, son métier, je suis persuadée que vos passions peuvent devenir votre métier. Il y a forcément des solutions pour trouver ce qui vous correspond. Vous pouvez télécharger l’e-book gratuit en fin d’article pour voir si votre passion peut coller avec un éventuel métier. 😉

💡Vous aimerez peut-être… Comment se former gratuitement en freelance ?

Tu es prêt à travailler dur 📚

Les débuts dans l’entrepreneuriat ne sont pas facile lorsqu’on décide de créer son entreprise. On démarre avec rien ou presque. Il va falloir bosser dur, ne pas compter ses heures comme j’aime le dire. Si tu me connais, tu sais que je cumule deux travails, un job à 28h/semaine et mon job de freelance qui me prend beaucoup de temps. Pour te donner une idée, je passe environ 6h par jour à travailler pour mon entreprise. Ce qui équivaut à un 35h environ. Sauf que je cumule deux jobs donc en tout on en est à plus de 60h par semaine…

Mais tu sais ce qui me fait tenir ? Une bonne organisation, un jour de repos régulier (le dimanche) et le fait que je sois passionnée… Ça vaut tout l’or du monde de faire un travail pour lequel on ne compte pas ses heures. Et avant de t’en parler dans cet article, je n’avais d’ailleurs jamais estimé le temps que je passais sur mon activité. Finalement, je me rends compte que c’est énorme ce nombre d’heures mais c’est la réalité ! 😅

Tu es un minimum organisé 📆

Je ne te dis pas qu’il faut avoir une organisation en béton, mais aimer s’organiser est déjà un bon début. Déjà car il te faudra une organisation si tu veux bosser à ton compte, c’est indéniable. Et aussi parce-que savoir s’organiser, ce n’est pas donné à tout le monde. Si tu n’aimes pas du tout ça, que tu es toujours en retard dans l’envoi de tes papiers, ça va être compliqué. Ou il faudra te trouver un comptable ou une assistante administrative qui puisse gérer ça à ta place.

Si tu veux t’imprégner un peu de mon organisation, sache qu’une catégorie Organisation existe sur le blog. Et je t’invite également à me retrouver sur Instagram où je partage quelques story de mon quotidien. 🤓

Tu sais doser la prise de risque 💣

Le risque financier est terriblement présent lorsqu’on souhaite se lancer en auto-entrepreneur. Tu vas investir de l’argent dans ton entreprise et il va falloir le récupérer pour être rentable. Pour le récupérer, il faut évidemment que tes produits/services plaisent et soient achetés. Doser la prise de risque, c’est évaluer ce que tu peux gagner et ce que tu peux perdre en lançant ton business. Parfois il y a très peu à perdre et beaucoup à gagner, c’est là que ça devient vraiment intéressant !

Tu es en mesure d’accepter l’échec 💪🏻

C’est possible que ton entreprise fasse un bide pendant quelques semaines et/ou quelques mois. Il ne faut pas abandonner ! Réussir à accepter l’échec est un travail à faire sur toi même. Selon moi, il faut à une entreprise entre 6 mois et 3 ans pour se stabiliser. Au bout de 6 mois, on est déjà plus à l’aise et on sait comment procéder. Entre un an et deux ans, on commence à être rentable. Et aux 3 ans, l’augmentation des charges te permet de voir si ton activité est viable sur le long terme.

Suivre:
Partager:

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter

Écris moi un petit commentaire... :)

  S’abonner  
Notifier de