J’ai sacrifié 50% de mon trafic pour mieux rebondir

J’en ai eu honte, ça m’a déboussolé, ça m’a fait perdre la motivation… 💬

J’ai perdu 50% de mon trafic de blog. Aïe. 😬 Des chiffres, toujours des chiffres… Mais quand on tient un business en ligne, on se doit de suivre les statistiques. Les statistiques nous permettent de mesurer le trajet du visiteur, où il clique, combien de temps il reste, s’il revient… Et c’est aussi un indicateur de “popularité”, évidemment…

L’historique…

Je tiens ce blog depuis 3 ans et je dois dire que j’ai eu de la chance : jusqu’ici, l’évolution était constante. 📈 J’ai toujours été très fière de mon travail sur le blog, du design à la rédaction des articles. C’était acquis et selon moi, ça ne pouvait qu’augmenter.

J’avais 3-4 articles “populaires” qui obtenaient plusieurs centaines de visites par mois (voir des milliers), c’était assez pour maintenir de bonnes statistiques, similaires ou meilleures que les mois précédents. 🖥

Clairement, c’était psychologique : j’avais besoin de voir un chiffre positif, une évolution pour me sentir bien, pour sentir que j’avais bien fait mon travail. 👩🏻‍💻 Je savais bien que ces articles “populaires” ne correspondaient plus à ma ligne éditoriale mais je refusais de les masquer, je connaissais les conséquences et je n’étais pas prête à les accepter.

2020, l’année du changement (ou pas)

Depuis ce début d’année, gros manque de motivation. Ce n’était pas nouveau comme sentiment, ça faisait des semaines que je luttais déjà. 🙁 Et j’en connaissais la cause : la fatigue, le surmenage. Pendant 9 mois j’ai cumulé un travail en 37h + une activité freelance + mon activité de blogueuse. Même si je disais le contraire, c’était difficile à encaisser.

Alors j’ai voulu quitter le salariat pour bosser uniquement en freelance et continuer mon blog. C’était la meilleure partie de cette année ! 😍 Mais je ne gagnais pas beaucoup… Si tu me suis sur Instagram, tu sais certainement que ça n’a pas duré longtemps. La cause de ce retour au salariat ? La vie. L’envie d’avoir une maison, de pouvoir subvenir à mes besoins correctement.

En écrivant ces mots, je suis presque triste car j’ai l’impression qu’il y avait un choix à faire. Ces multiples casquettes devenaient fatigantes. Je me levais tôt, je me couchais tard et ma pause dej devenait inexistante. Au début, on est aveuglé par la passion, l’envie de toujours mieux faire, puis un jour on se rend compte que le quota d’heures à la semaine est alarmant. ⏰ Lorsqu’on souhaite monter un business, il ne faut pas compter ses heures certes, mais il ne faut pas non plus négliger sa santé physique et mentale car elle est la source de ce business. 🤯

Une chose était sûre : je n’avais pas envie d’abandonner ce blog. C’est ma maison, l’endroit où je me sens le mieux. Alors j’ai décidé de remettre les choses à plat, d’arrêter de me voiler la face.

Comment j’ai perdu 50% de mon trafic…

Vous le savez peut-être, en 2017, mon blog était axé sur la mode, la beauté, le lifestyle. 💄 J’écrivais des articles sur ces sujets et je ne les ai jamais supprimés. Certains articles sont populaires encore maintenant et m’apportent beaucoup de visites. Pourtant, ces articles n’ont plus aucun rapport avec ma nouvelle ligne éditoriale orientée webmarketing. 📱

Alors j’ai mis ces articles en “privé” pour ne plus qu’on y accède. Et j’ai supprimé les épingles liées à ces articles sur Pinterest. Et là… 💣💥 Le choc : perte de 50% de mon trafic…

Je ne regrette pas du tout de l’avoir fait ! Ma ligne éditoriale est plus claire, les catégories ont été mises à jour et je sais où je vais.

Évidemment, ça été un choc car mes visites ont énormément baissées… Coup dur pour moi qui regardait constamment les chiffres. Mais il faut voir le positif : c’est un mal pour un bien ! La ligne éditoriale est claire, le référencement sera meilleur et je ne culpabilise plus de savoir que le succès de mon blog est basé sur d’anciens articles. Ça ne mène nul part de faire semblant… Autant changer les choses maintenant pour repartir sur de bonnes bases. 🙏🏻

Il y a un temps pour tout…

Il faut que j’arrête de croire que faire 70h par semaine c’est normal. NON. Être entrepreneur ce n’est pas sacrifier sa vie et sa santé. Il fallait sacrifier quelque chose alors j’ai décidé de réduire les contrats en freelance à 1 ou 2 par mois maximum. L’entrepreneuriat peut attendre, mes projets de vie eux ne peuvent pas. 🏡

On dit qu’il n’y a pas de bon moment pour se lancer dans l’entrepreneuriat mais en fait, si : tu dois être prêt, dans tous les aspects de ta vie. Pour ma part, je pensais être prête mais je ne le suis pas à cause de certains aspects que j’avais négligé. Être jeune entrepreneure et vouloir une maison, ce n’est pas compatible.

J’ai tout de même pris la décision de garder cette activité car c’est ce vers quoi je souhaite me diriger pour l’avenir, et puis c’est le moment de pouvoir choisir minutieusement mes clients et travailler avec des personnes dont j’affectionne le projet. 💛

________________________

Merci à ceux ayant lu jusqu’au bout, ce n’est pas un article comme les autres mais je me devais de vous expliquer…

Et si tu es un fidèle lecteur, merci infiniment ❤️

0 0 vote
Article Rating
Suivre:
Partager:

Écris moi un petit commentaire... :)

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Amtiss
Amtiss
15 jours il y a

Bravo pour cet article sincère sur un sujet pas évident. On voit tellement de success stories sur le Net qu’on peut en oublier l’aspect pragmatique de l’entrepreneuriat, à savoir que cela prend du temps à décoller et qu’en attendant il faut bien vivre. Tu as eu le courage et le recul pour prioriser en tout cas. Et moi j’aime bien le tournant qu’à pris ton blog 😉 alors continue

Instagram

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x