Blogueuse professionnelle : doutes, statut, futur métier ?

Hello !

Aïe aïe aïe, je redoutais un peu l’arrivée de cet article car il va me mettre face à la réalité… Ou pas ?

Pour vous mettre un peu dans le contexte, j’ai commencé mon blog en Mars 2017 puis j’ai décidé de le faire évoluer en passant par un hébergeur indépendant en Octobre 2017. Cela fait donc pile un an que je blogue “vraiment”. Pendant l’année 2017-2018, j’ai également passé ma licence en E-commerce et Marketing Numérique, que j’ai obtenu en Juin 2018. Mon contrat d’alternance s’est terminé en Aout de la même année et je me suis retrouvée pour la première fois de ma vie… au chômage le 1er Septembre 2018.

Je souffle en écrivant ces lignes car je me demande si tout ça, le fait de vous écrire, de vous faire part de ces petites pensées qui m’habitent, va vraiment servir à quelque chose pour moi et pour vous.

Continuons. Depuis Septembre donc, je cherche du travail. J’ai rendez-vous chez Pôle Emploi, j’ai quelques entretiens et on me parle souvent de mon blog. Est-ce que je touche des revenus ? Est-ce que j’ai le statut de “blogueuse professionnelle” ? La réponse est simple, non. Et s’enchaînent les “Pourquoi pas ?”, “Pourquoi tu ne te lances pas ?”, “C’est pas compliqué, tu n’as rien à perdre !”…

Justement, j’ai tout à perdre. Ou presque. On est en 2018 et il y a déjà une tonne de blogueuses ! Pour se faire une place parmi tout ce monde c’est très difficile, il faut savoir se démarquer un peu, rester naturelle mais affirmer sa personnalité, être honnête sans être trop subjective, accepter de se faire critiquer… Et j’en passe. Et puis je ne me sens tellement pas légitime, et je n’ai pas non plus assez de notoriété pour prétendre à ce qu’on me donne de l’argent en échange d’un article ou d’une photo.

Et puis un jour, j’ai eu un déclic. Mais en fait, c’est mon métier de faire tout ça. Je cherche du boulot en tant que Community Manager et/ou Content Manager. Créer du contenu c’est ce que j’aime faire, et c’est ce pour quoi j’ai fait ces études.



Ce que je veux vous dire, c’est que j’ai la chance que ma passion soit complémentaire avec le métier que je peux prétendre exercer. De nos jours, beaucoup de métiers du web se font en freelance. Et si je me déclare en freelance, c’est surtout pour du boulot avant tout, pas forcément pour mon blog. Le truc génial, c’est que si je viens à travailler en freelance avec des clients, je pourrais aussi profiter de ce statut pour monétiser un peu plus mon blog.

Ca fait donc quelques semaines que je me renseigne sur l’auto-entrepreneuriat et le portage salarial. D’ailleurs, si vous ne savez pas ce qu’est le portage salarial, je vous renvoie à l’article de No Tuxedo qui explique très bien tous les aspects de ce statut ! Je ne suis toujours pas à 100% certaine du statut vers lequel je devrais m’orienter. J’essaie de peser le pour et le contre. Pour ce genre de décisions, j’aime bien prendre mon temps pour éviter les bêtises et surtout les imprévus, même si on ne peut jamais vraiment y échapper quand ça nous tombe dessus 😉

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Au final, depuis des mois j’entends parler de blogueuse professionnelle, pourquoi pas, bla bla bla. Oui, peut-être un jour, si j’ai l’opportunité. Genre vraiment l’opportunité de bien gagner ma vie. Mais ce n’est pas (ou en tout cas plus ;)) mon objectif ultime, en attendant, free-lance CM ça me suffit amplement ! Et si vous crevez d’envie de devenir “blogueuse professionnelle”, je vous conseille d’abord de faire des études en rapport avec le web pour vous familiariser un peu avec le milieu. Ce que je peux vous dire c’est que le fait d’avoir compléter ma licence avec un blog perso à côté, ça m’a énormément aidé ! On apprend plus vite, on est plus curieux, on se surpasse car au final le travail on le fait pour nous. Malgré tout attention, peut-être que ça ne parait pas mais un blog ça demande énormément de travail quand on souhaite être régulier… Ecrire les articles, se relire, mettre en forme, prendre des photos, gérer les réseaux sociaux, les commentaires. Sans parler de la partie design, un peu de développement web, de référencement, de statistiques. Il y a parfois aussi les petits tracas auxquels on se s’attend pas.

Je l’ai déjà dit au moins 1000 fois mais je suis tellement fière de ce petit blog, il me représente tellement bien et il m’a appris à me surpasser, à apprendre seule mais aussi à mettre en pratique tout ce que j’ai pu voir en cours.

Finalement, mes idées sont réellement plus claires grâce à cet article, pour une fois, je l’ai rédigé à 100% pour moi, et peut-être que mon expérience pourra vous aider, qui sait ?

En tout cas merci à vous de me lire, on est de plus en plus nombreux et c’est génial ! Merci ! Je vous embrasse,

Suivre:
Partager:

2 Commentaires

  1. fatima
    26 octobre 2018 / 16:48

    fonce ma belle bise

    • Lucy
      Auteur
      26 octobre 2018 / 16:49

      Merci du soutien! 😘

Écris moi un petit commentaire... :)