• Pourquoi j’ai déserté Instagram

    Hello !

    Aujourd’hui on fait soft, en mode blabla pour bien commencer la reprise. Et je peux vous dire que ce monologue me tient tout particulièrement à coeur car je vais vous parler de mon réseau social préféré mais pourtant bien critiqué :Instagram.

    Alors, pour vous mettre dans le contexte ça fait maintenant plusieurs années que j’ai un compte Instagram et je dois dire que j’ai toujours aimé prendre de jolies photos pour ensuite les partager. J’aime le fait que ce soit un « album » photos qui retrace toutes les périodes de ma vie. Instagram est, je pense, le réseau social qui me ressemble le plus car j’adore la photographie, la mode, la beauté, les voyages… Et en fait, il est modulable car chaque personne poste du contenu différent, c’est simplement à vous de choisir qui suivre et ça c’est vraiment cool et c’est sûrement ce qui fait sa popularité.

    Mais bref, cette année, en décidant d’ouvrir un blog, Instagram a prit une place importante dans mon organisation car c’était le meilleur outil pour allier le partage entre vous, le blog et moi. En quelques mois, j’ai réussi à gagner des abonnés et surtout des lecteurs pour mon blog. À l’époque, certaines personnes faisaient déjà leur business sur Instagram en devenant influenceurs pour telle ou telle marque… Et je me souviens que je me disais « Waouh des produits gratuits, c’est quand mon tour ?? » Et puis j’ai fini par découvrir que certaines personnes se faisaient connaitre en tant qu’influenceur en ACHETANT des abonnés. ACHETER!!??!! Je peux vous dire que là je suis vite redescendue de mon petit nuage Instagram-toutbeautoutmignon.

    Certaines personnes comme moi trouvaient ça aberrant de devoir payer pour gratter en popularité, du coup certains moyens ont été mit en place pour forcer un peu le destin… LE PARTAGE. Alors au début l’idée est cool, on partage ses comptes Instagram favoris pour avoir un peu de visibilité sur le compte de nos copains. J’ai du partager 3 ou 4 fois des comptes que j’adorais et puis j’ai arrêté car finalement j’avais pas non plus 15 000 comptes favoris et surtout je ne me sentais pas à l’aise à faire ça. Sauf que d’autres ont continué et le phénomène à dévier de là à devenir comme sur Skyrock à l’époque… 1 com = 10 pour toi. Allez, je sais que vous vous en souvenez ! 😉

    Du coup les partages ça devenait « Partage mon compte et je partage le tiens », « Commente ma photo et je partage ton compte », « Mets moi 10 likes et je partage ton compte »… C’était trop pour moi. Déjà à l’époque de Skyrock je trouvais ça pitoyable de faire ça (pourtant je l’ai fait!!!!) mais alors aujourd’hui faire ça en 2017 c’est pas possible… Et grâce à ça en fait, j’ai compris qu’Instagram c’était le grosse hypocrisie, la course aux followers, la secte des influenceurs.

    Je fais une petite parenthèse pour ceux qui tombent sur cet article sans avoir de compte Instagram. Vous devez vous dire que c’est complètement idiot d’avoir autant d’attention pour un réseau social et pour des personnes « virtuelles ». Oui, ça l’est complètement. Et c’est pour ça qu’aujourd’hui je refuse d’être dirigée par ça, par l’hypocrisie des gens pour gagner 5 followers de plus. Aujourd’hui, je pense que je suis assez grande et mature pour dire que je ne veux plus de ces personnes dans mon entourage sur le net. Et si j’ai fait une pause sur Instagram, c’est parce-que cette ambiance oppressante de « qui va avoir le plus d’abonnés??? » m’a saoulée et le seul moyen d’y remédier c’est de m’entourer de personnes sympas, qui s’en fichent comme moi et qui partagent la même passion que moi. Car au final Instagram c’est nous, on choisit qui on veut suivre, avec qui on veut parler/partager, et le but est génial mais c’est tellement dommage que ça ait dévié encore une fois sur le business.

    Bref, beaucoup de blabla pour des choses que vous aussi vous avez sûrement remarqué mais il fallait que je le dise et que j’explique un peu mon rapport à ce réseau qui tourne au « Je t’aime moi non plus ». Je sais que c’est tentant d’avoir pleins d’abonnés et d’être «  »connu » » mais franchement si c’est pour mentir et être hypocrite, moi je préfère rester le vilain petit canard.

    Bien évidemment, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac j’en ai bien conscience mais ce qu’il faut retenir c’est qu’Instagram c’est vous et c’est les personnes dont vous vous entourez. Vous avez la liberté de choisir et de moduler ce réseau pour qu’il vous ressemble au maximum et qu’il soit rempli de choses que vous aimez alors profitez-en et ne perdez pas votre temps à acheter des abonnés où à partager hypocritement des comptes que vous n’aimez pas car ça se ressentira…

    Sur ce, à bientôt pour de nouveaux articles axés mode et beauté cette fois ci, promis !

    Suivre:
    Partager:

    6
    Poster un Commentaire

    Veuillez Connexion pour commenter

    Écris moi un petit commentaire... :)

      S’abonner  
    Notifier de
    mylitlsweet
    Invité
    mylitlsweet

    Je valide à fond ton article et ton point de vue ! ♥️🙏🏽

    Juliette
    Invité
    Juliette

    Je suis d’accord avec toi j’ai des propositions comme ça encore maintenant  » met des likes  » acheté ci t’auras des abonnés  » Mais j’en veux pas je veux pas payer des gens qui me suivent mdr 😂😂
    Bien ton article 😜

    Esthelle
    Invité
    Esthelle

    Bonjour. Je comprends ton point de vue, mais le mien est un poil décalé. Je pars du principe que je n’attends rien des RS et certainement pas plus que je ne peux m’y investir… Du coup, je n’ai pas de déception, je n’achète pas d’abonnés ou je ne like pas des comptes en espérant qu’ils likent le mien. D’ailleurs personne ne me le propose #lalooseuse Bon, ok, du coup, je n’ai pas beaucoup d’abonnés. Mais je suis contente comme ça. Bref je ne me prends pas la tête… Alors je reste sur Insta avec mes photos pourries que likent mes… Lire la suite »

    trackback
    Quel réseau social apporte le plus de trafic à mon blog ?

    […] Instagram : à prendre et à laisser […]

    trackback
    Instagram : faut-il installer une stratégie pour se faire connaître ? - La Minute Lucy

    […] pour un article sur le fameux, le terrible : Instagram. Je vous avais d’ailleurs déjà fait un article sur Instagram l’année dernière. Aujourd’hui, je reviens à l’attaque pour en discuter un peu, […]