Cut-crease lumineux

Hello !

Je reviens après quelques petites semaines d’absence pour vous proposer un tutoriel concernant un maquillage que j’avais posté sur Instagram et qui a bien plu. Je n’ai pas recrée exactement le même car j’ai voulu utiliser ma palette Chrysalis Eyeshow de la célèbre Kat Von D. Je voulais également présenter ce makeup sous format vidéo mais j’attends de faire quelques tests avant car je ne me sens pas encore à 100% à l’aise et j’aimerais vous proposer un contenu un minimum travaillé et surtout pas bâclé. J’espère quand même que ce format photo et texte vous plaira.

Je tenais juste à préciser que je ne suis pas professionnelle et que je ne travaille pas dans le domaine du maquillage, mon coup de pinceau n’est pas non plus parfait mais je m’entraîne et peut-être que mes petits conseils pourront en aider certaines à oser d’autres choses! 

cut

  • Appliquer une base pour faire tenir le fard à paupières.

Si on considère que ce maquillage est un maquillage de soirée, il est donc primordial d’appliquer une base sur la paupière pour faire tenir les fards et les éviter de bouger au cours de la journée. J’utilise donc pour ce makeup le Color Tattoo 24H de Maybelline en teinte « Crème de Rose 91 » qui va servir de base à mon maquillage des yeux.

Choisissez la base d’une teinte claire si vous faites un maquillage dans les tons clairs et foncé si vous faites un smoky par exemple. Vous pouvez également choisir d’appliquer une base neutre, sans couleur.

  • Matifier la base avec un fard poudre.

Pour ce maquillage, j’utilise 3 palettes :

Chrysalis Eyeshadow – Kat Von D

Sweet Peach – Too Faced

Palette fards crèmes – Amazon

Bien évidemment vous pouvez utiliser les couleurs que vous possédez chez vous et être créatifs si vous souhaitez les changer. Moi aujourd’hui j’ai décidé de partir sur une base de violet/rose mais ce tuto est également possible dans pleins de déclinaisons de couleurs.

Pour commencer on matifie la paupière un peu grossièrement grâce à un fard neutre, pour ma part j’utilise le White Peach de la palette de Too Faced. Pas besoin de s’appliquer car on s’en sert simplement pour lisser la base. On monte bien le fard jusque l’ossature des sourcils pour qu’on puisse commencer à travailler sur une belle base lisse.

Choisissez plutôt un fard de couleur crème et non blanc pour que ce soit plus naturel et que ça se fonde à la couleur de votre peau. Le fait de matifier le fard crème va permettre un meilleur estompage des fards par la suite.

  • Créer la base du cut crease.

Je n’ai jamais vraiment été douée dans le cut crease et d’ailleurs je ne le suis toujours pas mais je m’améliore quand même… Et je vous propose ce maquillage aujourd’hui car je trouve qu’il ouvre vraiment le regard, il est lumineux, peut se décliner en pleins de couleurs et va à toute sorte de personnes en ajustant les couleurs.

Cut-crease ?? Kézako ?

C’est une technique en maquillage qui permet de « marquer » le pli naturel situé au dessus de la paupière supérieure de l’oeil. Le but étant de marquer le creux d’une couleur plutôt foncée et de remplir l’intérieur de la paupière d’une couleur plus claire.

Pour commencer, j’utilise le fard Hybrid Moments de KVD, on va donc tracer -avec un pinceau fin et biseauté de préférence- une « ligne » en suivant le bombé de la paupière, ne faites pas le trait trop bas par rapport à votre paupière mobile sinon ce sera trop tranchant, le trait doit se situer au moins dans le creux de la paupière, voir un petit peu plus haut pour être sûr de ne pas plomber le regard. Le trait doit être relativement fin mais s’il est irrégulier, ce n’est pas grave, on rattrapera ça après.

Pour vous aider à tracer ce trait, tracer le en gardant l’oeil ouvert et la tête légèrement penchée vers le haut, de cette façon vous pourrez plus facilement contrôler sa position et avoir une vue d’ensemble sur ce que vous faites.

  • L’estompage !

Une fois qu’on a fait ce trait un peu irrégulier, le plus gros du travail est l’estompage. Il s’agit de flouter ce trait mais de façon assez douce pour ne pas l’éparpiller partout non plus… Je ne vous le cache pas j’ai galéré car estomper un mini trait sans qu’il ne bouge trop, c’est une vrai m*rde mais avec un peu de patience on y arrive. Il n’y a pas vraiment de secret, si ce n’est d’avoir un pinceau estompeur assez fin. Pour estomper, je commence avec une couleur rosée, Candied Peach de la palette Sweet Peach, pour que la transition se fasse doucement entre le violet et le rose. Une fois que j’ai une belle transition sans démarcation, je prendre cette fois ci la même couleur que j’ai utilisé pour le cut crease (Hybrid Moments), avec parcimonie, et je l’applique toujours dans le creux de ma paupière. Enfin, avec un pinceau propre -c’est très important- je prend le fard Lifelike de KVD et j’estompe grossièrement ce que je viens de faire. Pour un peu plus de dimension j’applique une légère touche du fard Glasswing de KVD entre mon arcade sourcilière et mon creux de paupière. À la fin vous devriez donc obtenir un beau dégradé violet.

Pour des maquillages tel que le cut-crease, il faut utiliser des pinceaux très précis, même votre pinceau estompeur doit être tout petit pour cibler l’estompage.

  • Appliquer un fard crème pour illuminer le centre de la paupière, puis un fard poudre par dessus.

Ce n’est pas une étape obligatoire, mais je trouve que ça change tout. Une fois mon cut-crease terminé, je peux passer au « remplissage ». Pour se faire j’utilise d’abord un fard crème de couleur rosée de ma palette achetée sur Amazon, il me servira de base pour rendre le fard suivant plus pigmenté et lumineux. J’utilise ensuite le fard Mezzanine de KVD que j’applique par dessus mon fard crème. Le fait d’appliquer une base crème et de mettre un fard poudre par dessus va permettre de tenir beaucoup plus longtemps car le fard crème « accroche » mieux à la peau. C’est comme pour le fond de teint, on le poudre pour qu’il reste bien en place toute la journée. Pour les yeux, c’est pareil.

Comme vous pouvez peut être le remarquer, même si le cut-crease est terminé, je rajoute du fard ou je ré-estompe parfois si je trouve que ce n’est pas assez intense ou assez flouté. N’hésitez pas à le faire aussi si vous trouvez qu’il manque quelque chose.

Pour que vos fard soient plus pigmentés et qu’ils se voient plus, n’hésitez pas à les humidifier grâce à une brume ou un fixateur de maquillage, vous verrez, c’est bluffant !

  • Ajouter du liner pailleté et un trait de liner noir.

Pour ajouter encore plus de luminosité et de brillance à mon maquillage, j’ajoute un eyeliner couleur argent de la gamme Heavy Metal d’Urban Decay que je place sur mon cut crease. Cela me permet de faire une nouvelle délimitation entre le creux de ma paupière et ma paupière mobile. Pour plus de dimension, j’ajoute un trait assez fin de liner noir au ras des cils.

Pour réussir la virgule de votre liner, si vous possédez un liner feutre, placez votre crayon près du coin de votre oeil et en direction de la pointe de votre sourcil puis posez simplement le crayon et la virgule se fera toute seule. Si vous n’être pas à l’aise avec le liner, vous pouvez également utiliser un pinceau biseauté avec un fard noir pour souligner votre ras des cils.

  • Ne pas oublier de maquiller le ras des cils!

C’est une chose que peu de filles font, et pourtant, ça structure et ça termine le maquillage ! Ici, j’applique les mêmes fards en bas que ceux que j’ai utilisé pour le cut crease, les couleurs foncées plutôt vers l’extérieur et les couleurs claires vers l’intérieur. Une étape que j’adore faire et qui change tout : ajouter un fard lumineux dans le coin interne de l’oeil. Ici, j’utilise le Marylou Manizer de The Balm. Je l’applique aussi parfois sur l’arcade sourcilière mais cette fois ci j’ai juste appliqué un fard blanc pour « nettoyer » l’arcade et rendre le maquillage final plus net.

Appliquez les fards les plus clairs vers le creux de l’oeil pour ouvrir le regard et les fards foncés plutôt à l’extérieur pour allonger et structurer l’oeil.

  • La touche finale.

Un maquillage ne rend pas grand chose sans une bonne couche de mascara, c’est donc une étape finale et primordiale pour finir ce makeup. Celui que j’utilise est le Cils Sensational de Maybelline, un des meilleur que j’ai testé, il donne de la courbure à mes cils, il est très noir et tient toute la journée.

Pour éviter de ruiner ce que vous venez l’appliquer sur la paupière, appliquez votre mascara en mettant votre miroir légèrement incliné  au niveau de votre menton. Cela fera en sorte que lorsque vous regardez le miroir, votre paupière sera inclinée vers le bas et évitera donc de transférer.

Si vous reproduisez ce makeup, n’oubliez pas de le partager sur Instagram et d’ajouter le hashtag #33colorsmakeup. Je serais ravie de voir vos créations!

Et comme d’habitude, j’attends vos avis et vos conseils.

À bientôt !

 

 

 

Previous Post
Next Post

No Comments

  • Merci pour ces explications ; c’est la première fois que je comprends tout. Je vais le tenter moi-aussi!

    • Merci pour ton commentaire ça me fait super plaisir! N’hésites pas à le partager sur insta pour que je vois ce que tu as fait 🙂 Mon compte est @lucy.hwl ou @33colors pour les makeups 😜 Bonne journée!

Leave a Reply