Monthly Archives

mai 2017

Glossy Box de Mai 2017

Hello!

Aujourd’hui on décrypte ensemble la Glossy Box de Mai 2017. Lorsque je me suis abonnée en Mars, j’avais pris un abonnement 3 mois qui se termine donc en Mai. C’est ma dernière Glossy Box mais j’ai encore des Glossydots (points cumulés) à dépenser, il me semble que je peux avoir 2 box gratuitement grâce au cumul de mes points. Le problème que j’ai avec Glossy Box, c’est qu’en général, il y a 1 voir 2 produits qui me plaisent et le reste ne m’intéresse pas du tout et je ne m’en sers pas… Enfin bref, j’y reviendrai plus tard, parlons donc de ce que nous offre le thème de ce mois ci, « Beauty Land » qui annonce un mois de Mai frais, festif et sucré

  • Packaging :

Super mignon! La boite est rose et vert menthe, on tourne définitivement autour d’un thème très doux et « enfantin ». J’adore la tendance des couleurs pastels mais malheureusement je trouve que c’est un peu dépassé. Enfin, c’est toujours d’actu mais ce n’est pas nouveau on va dire, donc mini déception au niveau du thème mais ça reste un avis personnel. Cependant, je n’ai jamais été déçue au niveau du packaging des box, la directrice artistique est vraiment au top sur ce niveau!

  • Produits reçus et prix

Ciaté London – Vernis à ongles Hoopla | 13,5ml – 10,41€

CuteBalms – Macaroon Lip Balm | 5g – 6,99€

Essence – live.laugh.celebrate! palette4 | 4 poudres – 7,56€

INUWET (In Unicorn We Trust) – Pinceau ombre à paupières licorne | 7,50€

Noxi Doxi – Sérum base magnifiant | 30ml – 39,50€

Total des produits : 71,96€

Encore une fois une box à plus de 70€ alors qu’on la paye seulement 15,50 😉 Avec un petit paquet de fraises Haribo en complément !


  • Premières impressions

Je vous avoue que je me suis demandée si mon profil sur Glossy Box était bien renseigné… J’adore le vert, oui c’est vrai, mais là c’est TROP. Ce mois ci encore j’ai reçu un vernis vert, le mois précédent un crayon vert et le mois de Mars une ombre à paupières de couleur verte. Vert, vert, vert, vert, vert. Overdose. En plus de ça je déteste mettre du vernis, c’est une corvée pour moi et tout simplement je n’aime pas du tout la couleur qui m’a été envoyée…

J’ai également reçu le baume pour les lèvres en forme de macaron, oui ça sent bon mais ce n’est pas le genre de produit que j’ai envie de découvrir… Comme d’habitude, je préférais 100 fois mieux les produits proposés pour ce mois ci que je n’ai bien évidemment pas reçu.

Pour les produits suivants, c’est un peu mieux mais pas de grande surprise non plus. Bon je remarque un bel effort de Glossy Box quand même d’avoir inclus une palette ! Je ne suis pas dingue des couleurs mais ce sont des basiques donc pas mal. Un peu poudreux et pas très pigmentés mais ça peut aller, c’est bien de leur part de proposer ce genre de produit.

Le pinceau aussi est plutôt mignon et un pinceau en plus je ne dis pas non, les poils sont relativement doux et il applique bien le fard. Je ne l’aurais pas acheté de moi-même car c’est gadget mais bon…

Et enfin, LE produit qui a attiré toute mon attention : le sérum. Sur le magazine, on dit de ce produit qu’il fait face aux agressions extérieures. Je ne l’utilise pas forcément pour cette utilisation. Je trouve simplement qu’un sérum en plus d’une crème apporte beaucoup plus d’hydratation à la peau. Et c’est un peu ce que je recherche. En plus de ça, j’aime son odeur, sa texture et je ne sais pas si on peut le faire mais je l’utilise matin et soir haha. Je n’ai eu aucune réaction allergique avec ce produit, je trouve même qu’il a fait du bien à ma peau en apportant une réelle hydratation.

Globalement, mon avis sur la box du mois de Mai est mitigé car j’ai adoré le sérum et apprécié l’effort de l’équipe d’avoir mis une palette. Mais encore une fois, par rapport à la liste totale des produits susceptibles d’être reçus, il y en a plusieurs qui me faisaient de l’oeil (la mousse Avène, le RAL Golden Rose…). En soi, je suis surtout déçue du vernis et du baume à lèvres car ce sont des produits futiles qui ne m’intéressent pas vraiment.

Je vais utiliser mes Glossydots pour la box de Juin et Juillet mais ensuite je ne reprendrai pas d’abonnement… J’aimerais essayer Birchbox donc donnez moi vos avis si vous êtes inscrite 🙂

À bientôt!

 

 

5 conseils pour redonner vie à ses cheveux

Vous le savez sûrement si vous me suivez sur Instagram, mes cheveux et moi c’est une longue histoire. J’ai toujours eu les cheveux mi-longs mais j’ai toujours voulu les cheveux très longs. À force d’abuser du lisseur/sèche cheveux, mes pointes en ont pris un coup et mes cheveux ont en quelque sorte arrêté de pousser.

Mais je n’abandonne pas le combat car j’aimerais au moins une fois dans ma vie avoir de longs et beaux cheveux. Car oui, avoir de longs cheveux c’est bien mais en bonne santé c’est mieux. Vous devez vous dire « mais pourquoi elle nous parle de santé des cheveux, n’importe quoi, elle est folle celle la ??!! ». Eh bien non. Pour faire simple, les cheveux prennent racine dans notre crâne et jusqu’à preuve du contraire, la santé de nos cheveux est donc liée à celle de notre corps et donc à notre alimentation.

Depuis quelques semaines j’ai remarqué de réelles améliorations sur la santé de mes cheveux, ils sont plus forts, plus brillants, moins secs, et tout simplement plus beaux. Aujourd’hui dans cet article je vais vous faire part des choses à prendre en compte pour redonner vie à vos cheveux.

1/ L’alimentation

alimentation.jpg

Santé, alimentation, bien sûr que tout ça est lié. On préconise souvent aux personnes qui ont de l’acné de revoir leur alimentation qui peut être trop riche en graisses par exemple. Pour les cheveux c’est pareil, en mangeant on donne de la force à notre corps, mais aussi à nos cheveux car ils se nourrissent intérieurement de ce qu’on leur donne. J’ai commencé un rééquilibrage alimentaire (aka le mot qui fait flipper tout le monde mais j’y reviendrai dans un prochain article!) récemment et je pense que ça a beaucoup joué sur mes cheveux.

Pour la minute Le Saviez Vous? > Nos cheveux sont constitués principalement de kératine et celle ci se crée notamment à partir de protéines. Il faut bien évidemment du fer ainsi que des vitamines pour garder des cheveux (tout comme le corps d’ailleurs) en bonne santé. Et pour apporter tout ça, il faut manger de bonnes choses, protéines, fibres, glucides, et des graisses aussi bien sûr.

2/ Les bains d’huiles

bain-dhuiles.jpg

Une fois une bonne alimentation mise en place, on passe au petits plus pour que nos cheveux soient encore plus beaux. Depuis plusieurs années je suis adepte aux bains d’huiles. Et si vous n’avez pas encore essayé, qu’est ce que vous attendez ???!!

Comme son nom l’indique, je fais un mélange de plusieurs huiles végétales et j’applique le tout sur cheveux secs et laisse poser une nuit entière. Beaucoup de combinaisons d’huiles sont possibles selon votre type de cheveux, vous pourrez retrouver tout ce dont vous avez besoin sur le site Aroma Zone. Pour ma part je mélange de l’huile de noix de coco, de l’huile d’avocat et de l’huile de macadamia. Pour les quantité c’est un peu à l’oeil mais admettons 2 cuillères à soupe de chaque. J’applique ensuite tout ça sur les pointes et de temps en temps j’applique de l‘huile de ricin aux racines pour stimuler la pousse des cheveux.

Ce mélange a vraiment aidé mes cheveux à être plus beaux, plus nourris, plus souples et surtout, ça a fait totalement disparaître mes pointes sèches que je pensais irrécupérables.

3/ Le jet d’eau froide

eau-froide.jpg

Chaque fois que je me lave les cheveux, c’est à dire tous les 2-3 jours, je rince avec un dernier jet d’eau froide (oui, même l’hiver! faut souffrir pour être belle comme disait ma grand mère….) pendant quelques secondes des racines jusqu’aux pointes. Une coiffeuse m’avait dit que ça aidait les cheveux à être plus brillants. Je ne sais pas si c’est vraiment ça qui fonctionne mais en tout cas mes cheveux sont plus brillants qu’avant.

4/ Eviter d’attacher ses cheveux

queue-de-cheval.jpg

Lorsqu’on attache nos cheveux en queue de cheval, le cheveu prend une certaine forme et il s’abîme et se casse plus fréquemment. Il existe des élastiques un peu moins « agressifs » qui vous permettront d’attacher vos cheveux sans qu’ils ne soient trop cassés. Par contre à éviter, une coiffure que je faisais assez souvent avant et qui est pas mal en vogue : le messy bun. Certes c’est joli mais ça détruit vos cheveux… Le cheveu est plié dans tous les sens, il est agressé et risque encore plus de se casser.

5/ Les compléments alimentaires

forcapil.jpg

Je sais que certains détestent en entendre parler et je ne pourrais pas encore vous donner mon avis car ma cure n’est pas terminée mais j’ai commencé à utiliser Forcapil il y a 3 semaines et je suis dans une cure de 4 mois. Comme je vous l’ai dit avant, j’ai tout commencé en même temps : un rééquilibrage, Forcapil, prendre réellement soin de mes cheveux. Je vous détaille ce que j’utilise et ce que je fais pour mes cheveux mais en soi, peut être que certaines choses ont une influence plus grande sur mes cheveux que d’autres. En tout cas le combo de ces 5 astuces à fonctionné pour moi et je suis très contente de mes cheveux pour l’instant. Je vous reparlerai de Forcapil quand j’aurai terminé ma cure de 4 mois.

Bien évidemment il y a certaines choses dont je ne parle pas car ça me semble logique, notamment la chaleur : lisseur, sèche cheveux. Il vaut mieux éviter tout ça. Pour ma part, maintenant que mes cheveux sont en bonne santé, je me permets d’utiliser le lisseur mais moins souvent et pas en insistant comme une dingue pour avoir des cheveux comme des baguettes (avouez qu’on a toutes fait ça), je l’utilise plutôt pour « dompter » certaines mèches rebelles ou frisottis.

Si vous avez d’autres conseils pour remettre les cheveux en forme, faites en moi part dans les commentaires et si vous avez testé certaines de ces astuces, donnez moi votre expérience 😉

À bientôt!

 

Cut-crease lumineux

Hello !

Je reviens après quelques petites semaines d’absence pour vous proposer un tutoriel concernant un maquillage que j’avais posté sur Instagram et qui a bien plu. Je n’ai pas recrée exactement le même car j’ai voulu utiliser ma palette Chrysalis Eyeshow de la célèbre Kat Von D. Je voulais également présenter ce makeup sous format vidéo mais j’attends de faire quelques tests avant car je ne me sens pas encore à 100% à l’aise et j’aimerais vous proposer un contenu un minimum travaillé et surtout pas bâclé. J’espère quand même que ce format photo et texte vous plaira.

Je tenais juste à préciser que je ne suis pas professionnelle et que je ne travaille pas dans le domaine du maquillage, mon coup de pinceau n’est pas non plus parfait mais je m’entraîne et peut-être que mes petits conseils pourront en aider certaines à oser d’autres choses! 

cut

  • Appliquer une base pour faire tenir le fard à paupières.

Si on considère que ce maquillage est un maquillage de soirée, il est donc primordial d’appliquer une base sur la paupière pour faire tenir les fards et les éviter de bouger au cours de la journée. J’utilise donc pour ce makeup le Color Tattoo 24H de Maybelline en teinte « Crème de Rose 91 » qui va servir de base à mon maquillage des yeux.

Choisissez la base d’une teinte claire si vous faites un maquillage dans les tons clairs et foncé si vous faites un smoky par exemple. Vous pouvez également choisir d’appliquer une base neutre, sans couleur.

  • Matifier la base avec un fard poudre.

Pour ce maquillage, j’utilise 3 palettes :

Chrysalis Eyeshadow – Kat Von D

Sweet Peach – Too Faced

Palette fards crèmes – Amazon

Bien évidemment vous pouvez utiliser les couleurs que vous possédez chez vous et être créatifs si vous souhaitez les changer. Moi aujourd’hui j’ai décidé de partir sur une base de violet/rose mais ce tuto est également possible dans pleins de déclinaisons de couleurs.

Pour commencer on matifie la paupière un peu grossièrement grâce à un fard neutre, pour ma part j’utilise le White Peach de la palette de Too Faced. Pas besoin de s’appliquer car on s’en sert simplement pour lisser la base. On monte bien le fard jusque l’ossature des sourcils pour qu’on puisse commencer à travailler sur une belle base lisse.

Choisissez plutôt un fard de couleur crème et non blanc pour que ce soit plus naturel et que ça se fonde à la couleur de votre peau. Le fait de matifier le fard crème va permettre un meilleur estompage des fards par la suite.

  • Créer la base du cut crease.

Je n’ai jamais vraiment été douée dans le cut crease et d’ailleurs je ne le suis toujours pas mais je m’améliore quand même… Et je vous propose ce maquillage aujourd’hui car je trouve qu’il ouvre vraiment le regard, il est lumineux, peut se décliner en pleins de couleurs et va à toute sorte de personnes en ajustant les couleurs.

Cut-crease ?? Kézako ?

C’est une technique en maquillage qui permet de « marquer » le pli naturel situé au dessus de la paupière supérieure de l’oeil. Le but étant de marquer le creux d’une couleur plutôt foncée et de remplir l’intérieur de la paupière d’une couleur plus claire.

Pour commencer, j’utilise le fard Hybrid Moments de KVD, on va donc tracer -avec un pinceau fin et biseauté de préférence- une « ligne » en suivant le bombé de la paupière, ne faites pas le trait trop bas par rapport à votre paupière mobile sinon ce sera trop tranchant, le trait doit se situer au moins dans le creux de la paupière, voir un petit peu plus haut pour être sûr de ne pas plomber le regard. Le trait doit être relativement fin mais s’il est irrégulier, ce n’est pas grave, on rattrapera ça après.

Pour vous aider à tracer ce trait, tracer le en gardant l’oeil ouvert et la tête légèrement penchée vers le haut, de cette façon vous pourrez plus facilement contrôler sa position et avoir une vue d’ensemble sur ce que vous faites.

  • L’estompage !

Une fois qu’on a fait ce trait un peu irrégulier, le plus gros du travail est l’estompage. Il s’agit de flouter ce trait mais de façon assez douce pour ne pas l’éparpiller partout non plus… Je ne vous le cache pas j’ai galéré car estomper un mini trait sans qu’il ne bouge trop, c’est une vrai m*rde mais avec un peu de patience on y arrive. Il n’y a pas vraiment de secret, si ce n’est d’avoir un pinceau estompeur assez fin. Pour estomper, je commence avec une couleur rosée, Candied Peach de la palette Sweet Peach, pour que la transition se fasse doucement entre le violet et le rose. Une fois que j’ai une belle transition sans démarcation, je prendre cette fois ci la même couleur que j’ai utilisé pour le cut crease (Hybrid Moments), avec parcimonie, et je l’applique toujours dans le creux de ma paupière. Enfin, avec un pinceau propre -c’est très important- je prend le fard Lifelike de KVD et j’estompe grossièrement ce que je viens de faire. Pour un peu plus de dimension j’applique une légère touche du fard Glasswing de KVD entre mon arcade sourcilière et mon creux de paupière. À la fin vous devriez donc obtenir un beau dégradé violet.

Pour des maquillages tel que le cut-crease, il faut utiliser des pinceaux très précis, même votre pinceau estompeur doit être tout petit pour cibler l’estompage.

  • Appliquer un fard crème pour illuminer le centre de la paupière, puis un fard poudre par dessus.

Ce n’est pas une étape obligatoire, mais je trouve que ça change tout. Une fois mon cut-crease terminé, je peux passer au « remplissage ». Pour se faire j’utilise d’abord un fard crème de couleur rosée de ma palette achetée sur Amazon, il me servira de base pour rendre le fard suivant plus pigmenté et lumineux. J’utilise ensuite le fard Mezzanine de KVD que j’applique par dessus mon fard crème. Le fait d’appliquer une base crème et de mettre un fard poudre par dessus va permettre de tenir beaucoup plus longtemps car le fard crème « accroche » mieux à la peau. C’est comme pour le fond de teint, on le poudre pour qu’il reste bien en place toute la journée. Pour les yeux, c’est pareil.

Comme vous pouvez peut être le remarquer, même si le cut-crease est terminé, je rajoute du fard ou je ré-estompe parfois si je trouve que ce n’est pas assez intense ou assez flouté. N’hésitez pas à le faire aussi si vous trouvez qu’il manque quelque chose.

Pour que vos fard soient plus pigmentés et qu’ils se voient plus, n’hésitez pas à les humidifier grâce à une brume ou un fixateur de maquillage, vous verrez, c’est bluffant !

  • Ajouter du liner pailleté et un trait de liner noir.

Pour ajouter encore plus de luminosité et de brillance à mon maquillage, j’ajoute un eyeliner couleur argent de la gamme Heavy Metal d’Urban Decay que je place sur mon cut crease. Cela me permet de faire une nouvelle délimitation entre le creux de ma paupière et ma paupière mobile. Pour plus de dimension, j’ajoute un trait assez fin de liner noir au ras des cils.

Pour réussir la virgule de votre liner, si vous possédez un liner feutre, placez votre crayon près du coin de votre oeil et en direction de la pointe de votre sourcil puis posez simplement le crayon et la virgule se fera toute seule. Si vous n’être pas à l’aise avec le liner, vous pouvez également utiliser un pinceau biseauté avec un fard noir pour souligner votre ras des cils.

  • Ne pas oublier de maquiller le ras des cils!

C’est une chose que peu de filles font, et pourtant, ça structure et ça termine le maquillage ! Ici, j’applique les mêmes fards en bas que ceux que j’ai utilisé pour le cut crease, les couleurs foncées plutôt vers l’extérieur et les couleurs claires vers l’intérieur. Une étape que j’adore faire et qui change tout : ajouter un fard lumineux dans le coin interne de l’oeil. Ici, j’utilise le Marylou Manizer de The Balm. Je l’applique aussi parfois sur l’arcade sourcilière mais cette fois ci j’ai juste appliqué un fard blanc pour « nettoyer » l’arcade et rendre le maquillage final plus net.

Appliquez les fards les plus clairs vers le creux de l’oeil pour ouvrir le regard et les fards foncés plutôt à l’extérieur pour allonger et structurer l’oeil.

  • La touche finale.

Un maquillage ne rend pas grand chose sans une bonne couche de mascara, c’est donc une étape finale et primordiale pour finir ce makeup. Celui que j’utilise est le Cils Sensational de Maybelline, un des meilleur que j’ai testé, il donne de la courbure à mes cils, il est très noir et tient toute la journée.

Pour éviter de ruiner ce que vous venez l’appliquer sur la paupière, appliquez votre mascara en mettant votre miroir légèrement incliné  au niveau de votre menton. Cela fera en sorte que lorsque vous regardez le miroir, votre paupière sera inclinée vers le bas et évitera donc de transférer.

Si vous reproduisez ce makeup, n’oubliez pas de le partager sur Instagram et d’ajouter le hashtag #33colorsmakeup. Je serais ravie de voir vos créations!

Et comme d’habitude, j’attends vos avis et vos conseils.

À bientôt !